VIMEO SOUNDCLD TMBLR FB INSTA TWITT MAIL

Possibles

30.11.2012

A/V performance
35 min.
16/9, color, sound
With actress and singer Magaly Solier

Commissioned by Maëlle Stephant
Festival Palabra de Mujer
E.V.A. (Electrónica Video y Audio)
Alliance Française, Goethe Institut & Fondation Telefonica

Lima | Peru


Possibes is a sound and visual performance created by Chloé Tallot and played with guest actress and singer Magaly Solier.

In this performance the viewer wanders on an endless road of changing colors through different landscapes, red desert, blue shaded mountains, green urban maze. The piece also uses geometric shapes inspired by the Russian constructivism, floating freely in space as metaphors of our relation, confusion and fears.

Sometimes the whole piece becomes abstract as if to invite the public to lose themselves in the video. The deconstruction of the elements also evokes their true nature and their interchangeability.

The public is then able to enter into a poetic meditation where reality and abstraction collide endlessly. The performance invites the viewer to dive into this flood of images and let go, feel.




Possibles

30.11.2012

Performance A/V
35 min.
16/9, couleur, son
Avec l'actrice et chanteuse Magaly Solier

Commissioné par Maëlle Stephant
Festival Palabra de Mujer
E.V.A. (Electrónica Video y Audio)
Alliance Française, Goethe Institut & Fondation Telefonica

Lima | Pérou


Possibes est une performance visuelle et sonore créée par Chloé Tallot et jouée avec l’actrice et chanteuse péruvienne Magaly Solier, personnalité engagée auprès des peuples amérindiens.

Dans cette performance le spectateur s’engage sur une route sans fin qui se colore et vibre au gréé des paysages traversés, désert rouge, montagne aux brumes bleues, dédales urbains verts.

La pièce utilise également des formes géométriques inspirées du constructivisme russe, flottant librement dans l’espace et qui sont autant de métaphores de nos relations, confusions et peurs. L’ensemble devient parfois abstrait comme pour mieux inviter le public à se perdre dans la vidéo. La déconstruction des éléments évoque aussi leur vraie nature et leur interchangeabilité.

Le public peut alors entrer dans une méditation poétique où le réel et l’abstrait se télescopent sans cesse. La performance propose de plonger dans ce flot d’images et de se laisser aller, ressentir.