VIMEO SOUNDCLD TMBLR FB INSTA TWITT MAIL

Interview

2013

Videostills in strips
4 rolls of 9 x 450 cm each
Courtesy of the arist and Suzanne Tarasiève Gallery


In this interview, the founder of Arte, Jerome Clément, is given 33 words to which he is invited to answer through a color.
The unfolding reel shows a diptych with the word and the answer.

Interview

2013

Videostills en bandes
4 rouleaux de 9 x 450 cm
Courtesy de l'artiste et Galerie Suzanne Tarasiève


Sous la forme d'une interview filmée, 33 mots sont proposés à Jérome Clément, père fondateur d'Arte, auxquels il est invité à répondre par une couleur.
La pellicule déroulée nous présente en diptyque le mot posé et la réponse.


1. BEAUTE: Bleu. Le bleu du ciel, de la mer, c'est une couleur importante dans la nature qui, pour moi, représente la transparence.
2. ENGAGEMENT : Le rouge des drapeaux de la commune, de l’internationale, de la révolution, du sang des insurgés.
3. HONNEUR : Une couleur franche, nette et forte. Le rouge ou le noir... profond intense. On ne triche pas avec l'honneur.
4. VANITE: La fadeur, des pastels... quelquechose de mièvre, des vert fades.
5. AMOUR : C'est la passion, c'est fort, violent, ça tranche, c'est tout blanc.
6. EMOTION : C'est plusieurs couleurs, des éclairs dans un ciel étoilé, des zébrures, des couleurs vives qui se mélangent, comme du Tinguely, de grandes déchirures.
7. DESIR : C'est plus subtile, ça vient peu à peu, ça s’insinue... du rose comme le rose qui monte aux joues, comme la chaire.
8. RIRE : Rouge carmin.
9. FEMINISME : Ca m’inspire pas en couleur, un vert pomme avec un peu d’acidité.
10. INDEPENDANCE : C'est important, c'est la liberté, l'affranchissement, c'est pas facile, un beau gris pas tout à fait blanc car ça se conquiert, pas tout à fait noir car on va vers la lumière, un gris lumineux comme sur une plage de Normandie au soleil couchant.
11. GESTION : Ca fait pas rêver.. du marron.
12. CONTRASTE : Un jaune vif ou violet, un soleil qui se lève ou se couche quant il passe de l’un à l’autre.
13. CULTURE : C'est rayonnant, un soleil éclatant, rouge, jaune, vert vif, des couleurs fortes, pas passées, intenses.
14. SEDUCTION : On est dans le langage amoureux. De la subtilité, chez Matisse, du vert, du violet, une palette qui chatoie, un rose un peu prononcé, le rouge vif du désir, le rose pale des sexes féminins.
15. FLAMME : Du rouge ou du jaune.
16. ORDRE : Une couleur claire, brun un peu clair, un bois clair avec de l'intensité dans la matière.
17. DIFFRENCE : La blondeur, un jaune d’or, une chevelure. Le blond par rapport au brun.
18. ENFERMEMENT : C'est la transparence, l'enfermement, un blanc sale, un peu délavé.
19. ARTISTE : C'est un feu d’artifice, du multicolore, un bouquet de toutes les couleurs.
20. VOLONTE : C'est noir.
21. MORT : C'est une non-couleur, c'est un creux, un vide, un rien, c'est très compliqué. Une tombe égyptienne, un ciel étoilé.
22. VERITE : Elle n'existe pas vraiment la vérité immaculée, c'est un idéal, un rêve. Un nuage qui passe.
23. REVOLTE : C'est violent, du rouge, mais vermillon cette fois, un rouge orangé.
24. SAGESSE : Des couleurs apaisantes, un gris peut être, gris pale. C’est beau le gris.
25. DESTRUCTION : La destruction ou l'écroulement? Un gris foncé ou un brun foncé peut être.
26. DARWIN : Le vert. Le vert de l’espérance, le vert de l'herbe, quelque chose qui pousse, qui est éclatant.
27. BLESSURE : Les couleurs se répètent. Forcément on pense au rouge, sous des apparence calme je cache beaucoup d’indignations et d’émotions.
28. IDEES : C'est lumineux, des variations d’intensité lumineuses, fortes, des fulgurances, des lumières intenses, un blanc aveuglant.
29. AMBITION : C'est solide, c'est comme le bois de chêne de cette table, couleur café.
30. VERTU : Elle est blanche quoi.
31. NAIVETE – CYNISME : C'est pas pareil ? Ni naif ni cynique ? Des sentiments humains mélangés, des gammes de vert.
32. ARGENT : C'est léger, une couleur un peu neutre, c'est pas très intéressant, c'est un moyen, jamais une fin, ça passe, un fond de décor.
33. FOI : L'or de la religion, c'est pas pour moi forcément positif. C'est une sorte d'illumination qui existe. C'est respectable.